Category: Urgences

Le ministre de la Santé publique félicite les efforts de l’équipe de l’INRB sur la réponse à la fièvre Ebola

Kinshasa, 01er Fév. 2017 (ACP).- Le ministre de la Santé publique, Oly Ilunga Kalenga, a félicité, mercredi à Kinshasa, les efforts de l’équipe de l’Institut national de recherche biométrique sur la réponse à la fièvre hémorragique à virus Ebola, à l’occasion de la cérémonie de remise des laboratoires à cet institut. «C’est un fleuron de la recherche scientifique dans le monde. On doit saluer le travail du professeur Muyembe, de toute son équipe et de tous ses partenaires qui ont contribué à trouver la réponse à la fièvre Ebola. Je crois que dans les annales, on saura un jour que c’est grâce au professeur Muyembe qu’on aura compris et qu’on aura trouvé le traitement pour contrôler la maladie», a dit le ministre de la Santé publique qui était accompagné de son collègue de la Recherche scientifique, Pierre Castro Bamboka.

La cérémonie a consisté à la remise et à l’inauguration par le ministre de la Santé publique du laboratoire d’immunologie clinique, du laboratoire mobile K-Plan, du microscope multi-têtes ainsi que de la remise et de l’inauguration par le ministre de la recherche scientifique du laboratoire pour la surveillance environnementale de la poliomyélite.

Pour le Pr Muyembe, ces inaugurations et remises, grâce à leurs différents partenaires, complètent les structures de l’INRB. «Il nous manquait ces laboratoires spécialisés pour détecter les anticorps et surtout les anticorps que nous allons suivre chez les survivants d’Ebola. Avec le laboratoire de l’étude environnementale, nous allons continuer à surveiller la polio qui est éliminée dans notre pays, mais dont le virus peut encore circuler dans l’eau (par exemple dans les eaux d’égouts et dans nos rivières). Nous devons suivre et être sûr que le virus polio ne circule plus ni dans les eaux ni chez les humains», a-t-il dit en substance.

Il a également signalé que pour renforcer la performance de cet institut, l’INRB forme actuellement vingt-sept (27) microscopistes qui vont travailler dans les différentes provinces de la RDCACP/Fng/Zng/JGD