Le Gouvernement équipe quatre provinces de la RDC avec des laboratoires de dépistage du VIH/Sida

Le Gouvernement équipe quatre provinces de la RDC avec des laboratoires de dépistage du VIH/Sida

Kinshasa, 5 mars 2018 – Le Ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga, a remis des équipements complets de laboratoire de dépistage du VIH au Programme National de Lutte contre le VIH/Sida et les IST (PNLS), ce lundi 5 mars 2018, lors d’une cérémonie à Kinshasa.

D’une valeur de près d’un million et demi de dollars américains, ces équipements seront envoyés dans les quatre provinces où la prévalence du VIH est la plus élevée, à savoir Kinshasa, le Maniema, le Kasaï Oriental et la Tshopo. C’était un moment historique car c’est la première dotation du genre réalisée par le Gouvernement congolais entièrement sur fond propre depuis la création du PNLS en 2001.

A cette occasion, le Dr Oly Ilunga Kalenga a invité les partenaires actifs dans le secteur de la lutte contre les maladies à abandonner l’approche verticale par programme et à suivre l’approche intégrée du Gouvernement qui met l’accent sur le renforcement du système de santé dans son entièreté et sur la mise en commun des ressources pour assurer une plus grande efficience.

Le directeur du PNLS, le Dr Placide Welo, a demandé aux députés et gouverneurs de provinces présents à la cérémonie de s’approprier le matériel et de contribuer au niveau local au fonctionnement effectif de ces laboratoires intégrés de la santé qui aideront les provinces concernées à améliorer la qualité de la prise en charge de la population, en général, et des personnes vivant avec le VIH (PVVIH), plus particulièrement.

Après avoir remercié et félicité le Ministre de la Santé pour sa détermination à réorganiser la lutte contre le VIH/Sida, le Dr Welo a promis que son programme assurera la formation du personnel des provinces recevant ces équipements pour garantir une bonne utilisation et une gestion durable afin que la population puisse en bénéficier le plus longtemps possible.

Cette action d’envergure traduit la volonté du Gouvernement d’apporter tout son appui au PNLS en vue d’améliorer la qualité des services de santé à la population et d’atteindre l’objectif d’une Génération sans Sida en RDC d’ici 2030 en tenant compte des cibles mondiales 90-90-90. Cette stratégie mondiale de lutte contre le sida veut qu’à l’horizon 2020, 90% des personnes vivant avec le VIH se fassent dépister et connaissent leur statut sérologique, 90% de toutes les personnes infectées par le VIH reçoivent un traitement antirétroviral (ARV) et 90% de ces personnes sous ARV aient une charge virale durablement supprimée.

FIN

Leave a comment