Signature du mémorandum de collaboration médicale entre la RDC et l’Angola

Signature du mémorandum de collaboration médicale entre la RDC et l’Angola

Kinshasa, 01er Mars 2018.-Le Ministre de la Santé de la République Démocratique du Congo, le Dr. Oly Ilunga Kalenga, et son homologue angolaise, S.E Silvia Paula Lutucuta, ont  signé mercredi 28 février 2018, à Kinshasa, un mémorandum qui scelle  la collaboration médicale entre les deux pays.

Le ministre congolais a déclaré à cette occasion que c’était une opportunité historique de donner une grande impulsion à la coopération entre les deux pays dans le secteur de la santé en unissant les forces pour faire face aux défis sanitaires mondiaux, avant d’ajouter que ce nouvel accord de collaboration médicale entre les deux pays renforcera le partenariat qui fera en sorte que désormais les populations ne soient plus liées seulement dans la maladie, mais aussi dans la bonne santé.

Quant à la ministre angolaise de la Santé,  S.E. Silvia Paula Lutucuta, elle a insisté sur le fait que les préoccupations des deux pays sont communes, à savoir des stratégies  de lutte locale associées à  des projets transfrontaliers.

Dans cette optique, les deux pays pourront combattre plusieurs maladies en commun, notamment le paludisme et le choléra. a indiqué Silvia Lutu «Nous traversons actuellement une période très difficile avec ces deux maladies. Dans ce contexte, notre lutte doit être commune entre les deux pays surtout pour le choléra», ajoutant que les deux pays partagent également des problèmes de médicaments. «On a une très large frontière commune, nous devons renforcer notre vigilance et notre politique fiscale parce que ces médicaments sont souvent de très basse qualité et falsifiés, ainsi la santé de nos populations est en danger. Nous devons donc travailler ensemble en vue de combattre ce fléau».

Mémorandum de collaboration

Le mémorandum de collaboration médicale entre la RDC et l’Angola est conclu pour une durée de cinq ans renouvelable par tacite reconduction, si aucune des parties ne le dénonce six mois avant la date de son expiration. Il a été signé en deux exemplaires, notamment en langues française et portugaise et entre vigueur à la date de sa signature.

A travers ce mémorandum, les deux ministres se sont assignés deux objectifs : mettre en commun leurs efforts et leurs ressources dans le cadre du plan de collaboration pour lutter plus efficacement contre les maladies endémo-épidémiques et autres problèmes de santé ainsi que renforcer le cadre de lutte contre ces maladies et ces problèmes.

Les domaines de collaboration sont, notamment la surveillance épidémiologique, le renforcement des laboratoires, la prise en charge des cas, la vaccination, la mobilisation sociale, la gestion des grandes endémies (VIH, paludisme, tuberculose, maladies tropicales négligées et trypanosomiase humaine africaine–THA) et des maladies non transmissibles, telles que les maladies cardio-vasculaires, le diabète et le cancer ainsi que la lutte contre la circulation des médicaments de qualité inférieure et falsifiés.

La ministre angolaise de la Santé est arrivée à Kinshasa avec une forte délégation et est retournée en Angola le même jour dans la soirée après une  journée de  travail avec son homologue congolais, entouré  des cadres de son cabinet, de l’Inspecteur général de la Santé et de quelques directeurs centraux et des programmes de son ministère.

(ACP/BUATA)

Leave a comment