Le Ministère de la Santé poursuit son avancée vers la couverture sanitaire universelle

Le Ministère de la Santé poursuit son avancée vers la couverture sanitaire universelle

Kinshasa, 04 décembre 2017 – Le Ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga, a lancé ce lundi 4 décembre la conférence sur le « Financement Basé sur la Performance (FBP), l’Achat Stratégique et la Couverture Sanitaire Universelle. Défis et perspectives pour la système de santé en République Démocratique du Congo ». Cette conférence de deux jours est organisée avec l’appui de la Banque Mondiale, qui est à l’origine du Programme de Développement du Système de Santé en RDC (PDSS).

Le FBP est un mode de financement de la santé, complémentaire à d’autres mécanismes, qui permettra au Gouvernement congolais d’améliorer les performances du système de santé et d’avancer vers la couverture sanitaire universelle.

Le Dr Oly Ilunga Kalenga a ouvert la conférence en rassurant les participants de l’engagement du Gouvernement à garantir le droit à la santé et le bien-être de tous les Congolais en vue d’aller vers la couverture sanitaire universelle, dont l’un des piliers est justement l’amélioration des mécanismes de financement du système de santé d’ici 2030.

Bien que le droit à la santé soit inscrit dans la Constitution à l’article 47, la grande majorité des Congolais n’arrive pas encore à jouir effectivement de ce droit suite aux nombreuses contraintes et barrières financières, qui sont la conséquence logique de l’absence d’un système de protection sociale couvrant le domaine de la santé.

Par ailleurs, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, entre 20 et 40% des ressources de santé sont gaspillées dans les pays à travers le monde, notamment en raison du choix inapproprié de paquet de prestation, de la duplication des financements, de l’absence de mécanisme de contrôle et de redevabilité, la fraude et la corruption.

Afin de corriger ces inefficiences, il est primordial d’adopter une stratégie de financement adéquate, telle que l’achat stratégique, pour passer d’un système de financement basé sur les moyens à un système basé sur les résultats.

La santé de la mère et de l’enfant étant la première étape vers la couverture sanitaire universelle, il est naturel que ce soit dans ce domaine-là que le Gouvernement ait adopté des réformes institutionnelles introduisant ces nouveautés de l’achat stratégique et le FBP.

La conférence vise à mettre en avant les expériences de la RDC et les leçons apprises au cours des dix dernières années afin de contribuer de manière efficace à la mise en œuvre harmonieuse de l’approche du FBP et réfléchir à des solutions et actions concrètes pour réaliser l’objectif commun de la couverture sanitaire universelle de la mère et l’enfant.

Ces travaux, qui prendront fin le mardi 5 décembre, réunissent les décideurs politiques, les experts, les représentants des partenaires techniques et financiers, les acteurs privés, les organisations de la société civile et les acteurs du terrain, notamment les divisions provinciales de la santé (DPS).

FIN

Leave a comment