Le Ministère de la Santé organise un Forum sur le Kasaï  du 19 au 20 octobre pour coordonner l’assistance sanitaire d’urgence dans la région

Le Ministère de la Santé organise un Forum sur le Kasaï du 19 au 20 octobre pour coordonner l’assistance sanitaire d’urgence dans la région

Kinshasa, 17 octobre 2017 (MS).- Le Ministre de la Santé, Dr Oly Ilunga Kalenga, organise un Forum sur le Kasaï du 19 au 20 octobre 2017 à Kinshasa.  Le but de ce Forum est de rassembler tous les partenaires impliqués dans l’appui du secteur sanitaire afin de prendre des dispositions de manière concertée pour la restauration rapide du système de prestations de soins.

Les violences des derniers mois dans cinq provinces du centre de la RDC, notamment dans le Kasaï, le Kasaï Central, le Kasaï Oriental, au Sankuru, et dans la Lomami,  a affecté les vies de plus de 1,7 millions des personnes.

Cette situation a poussé plus de 600 000 personnes à fuir leurs foyers et à trouver refuge, soit dans la brousse, soit dans les provinces voisines, à savoir : Kwilu, Tshuapa, Lwalaba, soit encore en Angola, pays voisin de la RDC. A cela, il faut ajouter le pillage et la destruction des infrastructures sanitaires, du matériel et des équipements médicaux qui a engendré la fuite du personnel de santé pour des raisons de sécurité.

Face à cette détresse humanitaire, de nombreuses initiatives ont été lancées en vue d’apporter assistance à ces populations mais elles n’ont malheureusement pas toujours été coordonnées. Cela crée un risque d’inefficience dans l’utilisation des ressources disponibles causée entre autres par la duplication des actions dans certaines zones et l’insuffisance d’appui dans d’autres zones.

C’est dans le but de répondre plus efficacement aux problèmes de santé découlant de la crise humanitaire que le Dr Oly Ilunga a décidé d’organiser ce Forum sur le Kasaï. Ce Forum permettra notamment de déterminer, de manière consensuelle, les problèmes sanitaire prioritaires, d’établir une cartographie des partenaires intervenant dans le secteur de la santé dans le cadre de crise humanitaire dans cette région, et d’identifier les actions prioritaires pour la restauration du système de santé.

FIN

Leave a comment