Le Ministre de la Santé à la rencontre des infirmiers

Le Ministre de la Santé à la rencontre des infirmiers

Kinshasa, 20 SEPTEMBRE 2017 (ACP).- Le ministre de la Santé, Dr Oly Ilunga Kalenga, a lancé le site Web de l’Ordre national des infirmiers mercredi à l’Institut national pilote d’enseignement des sciences de santé (INPESS), au cours de la cérémonie de prestation de serment, de remise de cartes biométriques et de permis d’exercice professionnel aux infirmiers inscrits au tableau de cet Ordre.

Le site Web de l’ONIC est une plate plate-forme web qui permettra de mettre en place la publication des informations et les inscriptions en  ligne. Il s’agit d’une base de données interactive de la profession infirmière. Ce site web comprend plusieurs rubrique, notamment la présentation de l’Ordre avec son historique et son évolution, ses organes, le cadre légal et réglementaire, le code d’éthique et déontologique des infirmiers de la RDC, les cotisations annuelles à payer par les infirmiers, les normes et les directives de l’organisation  et les missions.

Il comprend aussi la rubrique de l’inscription où les infirmiers de la RDC où qu’ils se trouvent auront la possibilité de s’inscrire en ligne à l’ONIC. Deux possibilités s’offriront à eux: soit remplir le formulaire en ligne ou le télécharger, le remplir et le renvoyer manuellement. Ce site permettra également aux infirmiers de suivre la formation continue en ligne. Il comprend aussi les rubriques comme les actualités, l’agenda des événements, la galerie des photos de l’ONIC et du ministère de la Santé, la page Facebook, les différents partenaires, la lettre d’informations et la page des contacts. Il comprend également un compte Twitter pour l’Ordre donnant la possibilité aux infirmiers de pouvoir informer ou de parler de leurs activités avec 140 caractères.

 

La maquette du siège de l’ONIC

Au cours de ces assises le président de l’Ordre des infirmiers en RDC, Komba Djeko,  a présenté au Dr Oly Ilunga Kalenga la maquette du bâtiment pouvant abriter le siège de cette institution. Pour le président de l’Ordre, le coût  de cette construction tourne autour de deux millions de dollars américains (2.000.000 USD) et que cette somme peut provenir de frais d’inscription de 20.000 infirmiers du niveau supérieur, étant donné que la RDC compte 60.000 infirmiers et que le taux  d’inscription pour ce niveau s’élève à 100 USD.  « Notre grande demande aujourd’hui, c’est que le ministre de la Santé puisse voir au niveau du gouvernement, pour nous accorder un terrain où nous pouvons construire ce bâtiment », a demandé le président de l’ONIC au ministre de la santé. Ce bâtiment, a-t-il dit, sera composé de bureaux et de petites salles et une grande salle d’une capacité de sept cents places.

 

Les infirmiers prestent serment

Cette présentation de la maquette a été suivie par la prestation de serment des infirmiers inscrits dans le tableau de l’Ordre national  des infirmiers de la RDC en commençant par le président de l’Ordre lui-même, l’infirmier Komba Djeko . Au moins 100 infirmiers ont prêté serment devant le ministre de la Santé, le président de l’Ordre et la directrice des établissements des soins de santé.

Ainsi, ils ont déclaré : « conscient de mes obligations, je promets d’apporter les soins aux malades avec toute habilité et des connaissances que je possèdent sans distinction de races, de couleurs, de convictions politiques ou sociales, ne négligeant aucun effort susceptible de préserver la vie, d’apaiser les souffrances de malades ou les aider à retrouver la santé. Je respecterai en toutes circonstances la dignité et les croyances religieuses des patients confiés à mes soins. Je garderai les secrets de toutes les confidences personnelles qui pourront m’être faites et je m’abstiendrai  de tout acte pouvant mettre en danger la vie ou la santé de mes malades. Je me forcerai de maintenir mes connaissances professionnelles au niveau les plus élevé et prêterai collaboration franche et loyale à tous les membres de l’équipe de santé et ce qui concerne le bien du malade. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour élever le niveau de ma profession en faisant honneur au code de déontologie et en préservant  l’intégrité à laquelle je dois tout affirmer. Je me souviendrai sans cesse que dans ma profession, la discrétion est un défaut, la négligence un crime ».

Ce même serment a été presté par dix membres du conseil provinciaux de l’ONIC, notamment du Kwango, de Kongo centrale, de la Tshopo et du Kwuilu.

 

Remise symbolique des cartes biométriques

Le ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga, a remis symboliquement les cartes biométriques à quelques infirmiers de l’Ordre national des infirmiers de la RDC. Ces cartes, selon l’infirmier Komba Djeko, sont sécurisées avec puce. Cette puce, a-t-il dit, contient toutes les informations qui se trouvent dans la fiche de chaque infirmier de cette corporation et il y a possibilité d’y ajouter les nouvelles informations du membre et de voir ces informations peu importe où on se trouve. « C’est une seule fois qu’on a le numéro qui se trouve sur carte, mais la carte peut être renouvelé. Cela nous permettra de connaître les effectif de la profession infirmière en RDC », a-t-il expliqué.

Cette remise des cartes biométriques a précédé celle des diplômes, effectuée toujours à titre symbolique par le ministre de la Santé. Au total 268 diplômes ont été signés le ministre d par la Santé et profitant d cette occasion, il a plu aux organisateurs de cette activité de lui demander de remettre à titre symbolique ces diplômes à qui de droits. (ACP/BUATA)

Leave a comment