Discours de S.E. Dr Oly Ilunga Kalenga au Gala de charité de l’ASBL « La Main sur le Coeur »

Discours de S.E. Dr Oly Ilunga Kalenga au Gala de charité de l’ASBL « La Main sur le Coeur »

Discours prononcé à l’occasion du Gala de charité organisé par l’ASBL « La Main sur le Coeur »

 

Excellence,

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités,

 

C’est un honneur pour moi de me retrouver parmi vous ce soir. Je tiens tout d’abord à remercier les grandes dames de m’avoir associé à la réalisation de ce beau projet, et à féliciter toute l’équipe pour l’organisation de ce dîner de gala en un temps record au bénéfice de l’ASBL « La main sur le cœur ». Cela est une preuve de votre engagement et votre détermination à aider les enfants qui ont perdu leurs parents à cause du VIH SIDA. Je n’ai d’ailleurs plus aucun doute que vous arriverez à mener brillamment ce projet qui transformera la vie de tant d’enfants.

Merci également à vous, chers invités, de leur avoir fait confiance et d’avoir généreusement contribué à cette belle initiative. Bien que le SIDA soit généralement associé à la peine et à la mort, l’événement de ce soir est en réalité une célébration de la vie. La joie de vivre de nos enfants, mais surtout la vie que nous apportent les enfants.

Lorsqu’une femme accouche, on dit souvent qu’elle a donné la vie. Pourtant si l’on réfléchit bien, ce n’est pas nous qui donnons la vie à nos enfants. Ce sont plutôt eux qui changent nos vies et qui donnent un autre sens à la vie. Une nouvelle vie faite d’amour, d’attention, de joie et de partage.

Ce n’est que quand nos enfants naissent que nous avons le privilège de commencer notre vie de père ou de mère. Et même lorsqu’il y a des tragédies, ce sont à nouveau les enfants qui restent la lumière et nous aident à passer le cap. Très vite, ils se remettent à jouer ; leur vitalité, leurs rires et leurs jeux nous apprennent une leçon importante : C’est toujours la vie qui triomphe.

Comme vous le voyez, les enfants nous apportent énormément dès leur naissance, et cela doit nous faire réfléchir sur notre rôle de parents.

Dans les mots du poète libanais Khalil Gibran : « [Parents] Vous êtes les arcs par qui vos enfants comme des flèches vivantes sont projetées. L’archer voit le but sur le chemin de l’infini et il vous tend de sa puissance pour que ses flèches puissent voler vite et loin … de même qu’il aime la flèche qui vole, il aime l’arc qui est stable … »

Une fois projetés dans la vie, les enfants, et particulièrement les orphelins, sont accompagnés par le regard bienveillant de l’Archer Divin et portés par le vent de la communauté jusqu’à ce qu’ils atteignent leur but ultime. Le projet de l’association La main sur le cœur que nous sommes venus soutenir ce soir est justement d’être ce souffle puissant d’amour et d’espoir pour porter les orphelins qui sont les victimes oubliées de l’épidémie du VIH/SIDA.

Le but de l’association est de leur offrir l’amour, le soutien et la stabilité nécessaire pour qu’ils réalisent leur destin respectif et deviennent les meilleures versions d’eux-mêmes.

Aider tous les enfants sans exception est un devoir mais surtout un service que nous nous rendons à nous-même. En effet, les enfants sont notre avenir et c’est en les aidants que nous donnerons une nouvelle vie à notre communauté.

 

À tous, je vous souhaite une excellente soirée !

Je vous remercie.

Dr Oly Ilunga Kalenga

 

Leave a comment